MINAMOTO NO SANETOMO


MINAMOTO NO SANETOMO
MINAMOTO NO SANETOMO

MINAMOTO NO SANETOMO (1192-1219)

Poète japonais, troisième et dernier sh 拏gun du clan des Minamoto, fils de Minamoto no Yoritomo, frère cadet et successeur, en 1203, de Yoriie. Sous son nom, le pouvoir est exercé par sa mère, Masako, et le frère de celle-ci, H 拏j 拏 Yoshitoki.

Prisonnier dans son palais de Kamakura, Sanetomo se consacre à la poésie sous la direction lointaine de Fujiwara no Sadaie (ou Teika), l’arbitre des lettres du temps. En 1219, lors d’une cérémonie au temple de Hachiman, alors qu’il vient d’être promu ministre de la Droite par la cour de Ky 拏to, il est frappé à mort sur le grand escalier du sanctuaire par son neveu Kugy 拏, fils de Yoriie.

740 tanka (poèmes de 31 syllabes) de Sanetomo ont été conservés, dont 719 figurent dans le Recueil des pépites d’or (Kinkai-sh , manuscrit de la main de Teika, daté de janvier 1214). De la correspondance avec Teika, on a conservé de ce dernier un court traité de poétique, La Tradition orale de la composition poétique (Eiga kuden , 1209).

Toute l’œuvre connue de Sanetomo appartient à la période antérieure à sa vingt-deuxième année. Le Kinkai-sh est divisé en trois livres: I, Les Quatre Saisons (407 pièces); II, Poèmes d’amour (157); III, divers (155). Sanetomo, suivant à la lettre le conseil de son maître, avait d’abord composé des variations sur des poèmes fameux des anthologies Man.y 拏-sh , Kolin-sh et Shin-kokin-shu (dont Teika lui avait envoyé un exemplaire dès 1205), puis des pièces originales dans le ton des recueils classiques. De cet ensemble d’exercices d’école, de pastiches, d’imitations et de réminiscences se dégage pourtant une impression de mélancolie résignée, qui permet de se représenter le jeune prince, soumis au caprice de ses tyrans domestiques, sous les traits d’une sorte de héros shakespearien à la sensibilité exacerbée, exilé parmi les barbares des marches orientales, et qui n’a d’autre moyen d’évasion que ses poétiques songeries. Si bien qu’en dépit de ses imperfections, qui ne sont que des défauts de jeunesse, Sanetomo s’est imposé comme l’un des très grands poètes du Moyen Âge japonais, second seulement à l’illustre Saygy 拏.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Minamoto No Sanetomo — Ginkgo biloba du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman gū. Sanetomo fut assassiné par son neveu Kugyo Minamoto caché derrière cet arbre. Minamoto no Sanetomo (源 実朝, 17 septembre 1192 13 février 1219, r. 1203 1219) était le tro …   Wikipédia en Français

  • Minamoto no sanetomo — Ginkgo biloba du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman gū. Sanetomo fut assassiné par son neveu Kugyo Minamoto caché derrière cet arbre. Minamoto no Sanetomo (源 実朝, 17 septembre 1192 13 février 1219, r. 1203 1219) était le tro …   Wikipédia en Français

  • Minamoto no Sanetomo — Grand stairway at Tsurugaoka Hachiman gū in Kamakura the scene of Sanetomo s assassination. In this Japanese name, the family name is Minamoto . Minamoto no Sanetomo (源 実朝, September 17, 1192 – February 13, 1219, r. 1203–1219) was the third… …   Wikipedia

  • Minamoto no Sanetomo — Ginkgo biloba du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman gū. Sanetomo fut assassiné par son neveu Kugyo Minamoto caché derrière cet arbre. Minamoto no Sanetomo (源 実朝, 17 septembre 1192 13 février 1219, r. 1203 1219) était le troisième shogun du …   Wikipédia en Français

  • Minamoto no Sanetomo — Este artículo está titulado de acuerdo a la onomástica japonesa, en que el apellido precede al nombre. Minamoto no Sanetomo (源 実朝, Minamoto no Sanetomo? 17 de septiembre de 1192 13 de febrero de 1219) fue el tercer shōgun del …   Wikipedia Español

  • Sanetomo Minamoto — Minamoto no Sanetomo Ginkgo biloba du sanctuaire Tsurugaoka Hachiman gū. Sanetomo fut assassiné par son neveu Kugyo Minamoto caché derrière cet arbre. Minamoto no Sanetomo (源 実朝, 17 septembre 1192 13 février 1219, r. 1203 1219) était le tro …   Wikipédia en Français

  • Minamoto Yoriie — Minamoto no Yoriie (jap. 源 頼家; * 11. September 1182; † 14. August 1204) war 1202 bis 1203 der 2. Shogun des Kamakura Shogunates in Japan. Er war der älteste Sohn des Gründers des Kamakura Shogunates, Minamoto no Yoritomo, seine Mutter war Hōjō… …   Deutsch Wikipedia

  • Minamoto no Yoriie — (jap. 源 頼家; * 11. September 1182; † 14. August 1204) war 1202 bis 1203 der 2. Shogun des Kamakura Shogunates in Japan. Er war der älteste Sohn des Gründers des Kamakura Shogunates, Minamoto no Yoritomo, seine Mutter war Hōjō Masako. Nach dem Tod… …   Deutsch Wikipedia

  • Minamoto Yoritomo — Minamoto no Yoritomo, erster Shōgun des Kamakura Shōgunats Minamoto no Yoritomo (jap. 源 頼朝; * 9. Mai 1147; † 9. Februar 1199) war der erste Shōgun Japans und dritter Sohn Minamoto no Yoshitomos. Der Name und das Leben Minamoto no Yoritomo sind… …   Deutsch Wikipedia

  • Minamoto no Yoritomo — Minamoto no Yoritomo, erster Shōgun des Kamakura Shōgunats Minamoto no Yoritomo (jap. 源 頼朝; * 9. Mai 1147; † 9. Februar 1199) war der erste Shōgun Japans und dritter Sohn Minamoto no Yoshitomos. Der Name und das Leben Minamoto no Yoritomo sind… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.